Au Canada, une personne sur trois souffre d’une maladie chronique, comme le diabète, l’hypertension ou l’arthrite. Par ailleurs, au Canada, on appuie fortement l’utilisation par les médecins de famille des dossiers médicaux informatisés pour tenir à jour les renseignements sur les patients.

Le Réseau canadien de surveillance sentinelle en soins primaires ou RCSSSP, communément connu sous le nom de projet Sentinelleest un nouveau partenariat. Il s’agit du premier système de surveillance de multiples maladies utilisant les dossiers informatisés du Canada. Essentiellement, on peut considérer le projet Sentinelle comme une bibliothèque de renseignements numériques sur la santé ou, plus précisément, sur les maladies chroniques.

Les renseignements recueillis aideront les médecins à mieux comprendre les maladies chroniques et à améliorer les soins prodigués aux Canadiennes et aux Canadiens qui souffrent de ces maladies. On prévoit que le projet Sentinelle permettra de communiquer des renseignements et des rapports aux gouvernements, aux médecins, au personnel infirmier et aux autres membres des équipes de soins, aux chercheurs et aux planificateurs afin d’améliorer les soins de santé primaires.

Le projet Sentinelle est subventionné par l’Agence de la santé publique du Canada dans le cadre d’un accord de contribution avec le Collège des médecins de famille du Canada, au nom de neuf réseaux universitaires de recherche fondée sur la pratique (RRBP) au pays. Le projet Sentinelle collabore également avec l’Institut canadien d’information sur la santé.